Paroles éclairées

Un batteur muet écoute parler une lampe,

la lueur conte

la Lande.

L’occasion est donnée

au voyageur de traverser

le paysage, une veille de désertion des Landes.. ici, pas de nostalgie.

Mains qui frappent les tambours du bourg, une re-génération qui s’invente un  à-venir en territoire rural, territoire en pleine mise à l’écart d’un monde, pour un monde meilleur, pour une ration française en-quête de pureté ; l’entrechoc des cultures.

Comme un écho au clocher, historicité d’une désertion annoncée, anticipation de la mise à l’eau

de la terre,

civilisations

océan,

sable, Sabres (lieu-dit)

paysages


Paroles éclairées est un spectacle audiovisuel mettant en scène un chœur de lampes, un percussionniste et une voix, tous trois réunis pour conter une fable historico-poétique sur les Landes. En s’inspirant des artistes éclairagistes, en puisant dans les sons des musiques improvisées, jusqu’à la musique concrète, et dans la poésie sous toutes ses formes, du slam au chant, il se créé un discours protéiforme et mouvant.

La forêt des Landes, alors considérée comme une région en marge, tient lieu d’espace à traverser et à questionner par un voyageur cherchant son chemin en terre inconnue, en pleine transformation forcée du territoire par Napoléon III. Les lampes transportent les voix d’une époque éteinte, et se rallument pour un dialogue transgénérationnel et artistique. Le dispositif informatique spécialement conçu pour le spectacle permet une interaction forte entre les deux artistes et les nombreuses sources lumineuses, tout en laissant une part à l’action directe de chacun sur le dispositif scénographique, rendant possible des plages improvisées au sein du spectacle.


De et par  Jaime Chao (Textes, improvisation vocale, informatique)
                    Louis Lubat (Textes, batterie)
Clément Bossut (Programmation informatique, technique)    

Avec le regard extérieur de Laure Duthilleul
& le soutien d’Uzeste Musical